Récit de ce qu'ont vécu les apôtres de la résurrection à la Pentecôte (résurrection, apparitions de Jésus, Ascension, Pentecôte), avec des personnages Playmobils.

L'Homme-Dieu

Pour les enfants qui ne savent pas lire et dans des régions où l’on ne peut pas diffuser l’Évangile par la page imprimée, le film L’Homme-Dieu raconte l’histoire de la vie de Jésus. Sorti en 2005, L’Homme-Dieu est un film d’animation adapté pour dix contextes culturels, traduit en plus de 59 langues et diffusé dans plus de 70 pays. Il a été vu par plus de 72,5 millions d’enfants lors de projections publiques, et des millions ont eu l’occasion de regarder L’Homme-Dieu à la télévision.

Je te dessine un carré Quatre coins, quatre côtés Je te dessine un triangle Dis-moi combien il a d'angle Puis je te dessine un rond il tourne, roule et fait des bonds Regarde bien cette croix Un cadeau pour toi et moi Mon petit coeur est à Dieu Avec Lui je suis joyeux

Pour Barthi, tout est très noir, il ne peut vraiment rien voir. Dans ce cas là, pas le choix, il faut mendier comme tu vois. Un jour Jésus est passé. Et tout cela à changé. Barthi l'a bien reconnu et crie : Aide-moi Jésus. Les gens disent Hé ho c'est pas fini ? Peux-tu arrêter ces cris. Mais Barthi crie bien plus fort. Il fait un très gros effort. Puis soudain, Jésus l'appelle. C'est vraiment une bonne nouvelle. Barthi court à toute allure. Jésus va l'aider c'est sûr. Alors, que veux-tu de moi ? Tu va voir grâce à ta foi. Jésus à guéri Barthi et à changé toute sa vie.

Jésus a fait des miracles. Je vais t’en raconter un. Oh quelle foule, oh quel spectacle et tous ces gens avaient faim. Jésus dit à ses disciples : « Nourrissez ces affamés .» « Mais, Jésus, c’est impossible, nous n’avons rien à manger. » Dans la foule un petit garçon avait de quoi pique-niquer. « J’ai cinq pains et deux poissons et je veux bien les donner. » Jésus prie et fais des morceaux, ses amis vont les donner. Tous mangent à leur faim, bravo, il reste même douze paniers.

10 lépreux sont en chemin et on les entends de loin. Lépreux Lépreux attention évitez la contagion. Personne ne doit s'approcher et encore moins les toucher. Quelle misère et quelle odeur. Oui il font vraiment très peur. Ils voient Jésus arriver et ils se mettent à crier. Jésus Jésus aide nous. Nous sommes si seuls guéris nous. Jésus à vraiment pitié, il leur dit. OK OK Partez de suite voir le prêtre vous êtes guéris de la lèpre. Ils repartent et en marchant Ils sont guéris épatant. Les lépreux sont très heureux bientôt ils seront chez eux. Un des hommes n'avancent plus. Il pense très fort à Jésus Je voudrais lui dire merci car c'est lui qui m'a guéris. Lui seul repart en arrière. Jésus en est super fier. À Jésus je dis merci. Oui il a changé ma vie.

Moutons, bergers & messagers ! Les bergers sont dans les champs, Ils doivent faire passer le temps. Car c’est ennuyant la nuit ! Alors ils parlent et ils rient… Mais soudain dans la nuit noire, un messager vient les voir ! « Ecoutez-moi les amis ! Un roi est né près d’ici. » Ensuite arrivent d’autres anges, c’est un concert de louanges, pour Jésus le fils de Dieu, un cadeau venu des cieux. Un berger décide d’agir : « Camarades il faut partir ! » Ils rassemblent leurs moutons. Tant pis s’ils ne sentent pas bon ! Oui Marie a dû sourire, quand elle les a vus venir. Mais ils voulaient voir Jésus… Lui dire « soit le bienvenu » !

« Elisée, ô Elisée ! Mon mari t’a bien aidé. Mais maintenant, il est mort. Je suis livrée à mon sort et je dois beaucoup d’argent à un gars plutôt méchant. Il m’a dit « faudra payer, je ne vais pas l’oublier. Et si tu n’as pas l’argent, je te prendrais tes enfant ». Quelle horreur mais quelle horreur. Cette femme a vraiment très peur. Elisée comprend très bien. Dieu peut aider c’est certain Il réfléchit un instant « Ahhh écoute-moi ce plan. » La femme repart de ce pas, Dieu ne l’abandonne pas ! Et elle parle à ses enfants. Deux garçons qu’elle aime tant « Voici le plan du prophète. Après on fera la fête. Allez chez tous les voisins. En partant dites « merci bien. » Empruntez leurs tous leurs pots petits et grands, fins et gros. Amenez-les tous chez moi et retournez plusieurs fois. Les enfants sont en chemin Ils n’oublient aucun voisin « Maman maman c’est finit tous les pots sont bien ici. » « Fermez la porte et venez, vous m’avez très bien aidé. » La femme cherche son parfum, c’est une huile, son plus grand bien. Et elle commence à verser, comme lui a dit Elisée. 1 pot, 2 pots, les suivants... Impossible mais pourtant ! L’huile précieuse coule à flot et remplis un a un les pots ! Oui seul Dieu peut faire cela ! Les enfants n’en reviennent pas. Le dernier pot est rempli et l’huile s’arrête, c’est fini. Ils vont pouvoir vendre tout, récolter beaucoup de sous et payer le méchant monsieur. Et tout ira pour le mieux ! « Cette histoire est incroyable, Dieu seul en était capable ! J’ai bien fait de demander un peu d’aide à Elisée car Dieu a la solution, je peux garder mes garçons ! » As-tu parfois des problèmes ? Et peur pour ceux que tu aimes ? Dis le à Dieu, n’hésite pas Je sais qu’il ne t’oublie pas !

Le roi aime bien Naaman. C’est son meilleur commandant ! Ce soldat bien courageux est malade, il est lépreux. Une servante à une idée : « Pars et va voir Elisée. » Naaman part de ce pas, pleins de cadeaux dans les bras. Elisée le voit venir et envoie quelqu’un lui dire : « Plonge 7 fois dans le Jourdain ». Naaman n’est pas certain. Plouf plouf plouf rien n’a changé Plouf plouf plouf plouf regardez ! Oui Naaman est guéri ! Il est temps de dire merci. « Prends les cadeaux que j’ai là ». Mais Elisée n’en veut pas. « Tu es guéri grâce à Dieu, C’est lui qui est merveilleux ! »

Elie marche jours et nuits 40 jours et 40 nuits « Une caverne quell’ bonne idée, Je vais bien m’y installer. » Dieu dit « Elie que fais-tu  ? » Elie fait un compte-rendu « Je me sens si seul mon Dieu, j’ai peur et je deviens vieux. » Alors je me suis caché : est-ce que tu pourrais m’aider ? » « Je sais Elie, attend-moi Je veux venir près de toi. » D’abord vient un très grand vent mais non Dieu n’est pas dedans. Puis un tremblement de terre, Dieu n’y est pas ça c’est clair ! Le feu passe enfin par là : non non Dieu ne s’y trouv’ pas ! Un murmur’, Elie écout’ : je veux voir Dieu cout’ que cout’ ! C’est un bruit doux et léger (Le murmure est très léger) Rien de très particulier Dieu dit : « Elie parle-moi, dis-moi ce que tu fais là ? » « Mon Dieu tu sais que je t’aime mais j’ai beaucoup de problèmes ! » Dieu écoute, plein d’attention et donne quelques instructions : « Part et va chez Elisée, il sera là pour t’aider. » Dieu a rencontré Elie dans un murmure, c’est gentil !

Jézabel est très méchante, En plus elle n’est pas contente. Elle envoie un messager, « Elie je vais t’attraper ! » Quel malheur ! O quel malheur  ! Elie a vraiment très peur. Alors il part se cacher, Elle ne doit pas le trouver.   Il s’enfuit dans le désert, Là-bas il se couche à terre. Il dit à Dieu «  C’est fini, Laisse-moi mourir ici  !  »   Il s’endort, découragé. Mais un ang’ vient lui parler. «  Elie Elie réveille-toi, Dieu veut prendre soin de toi  !  Du pain grillé, un délice… Mange, ne fais pas de caprice  ! Elie mange et puis s’endort ; Mais l’ange le réveille encore. «  Tu vas marcher très longtemps, Bois et mange, c’est important  !  Manger donne force et courage, Il en faut pour le voyage.  »   Elie se met en chemin, Le mont Horeb est très loin. Parfois moi aussi j’ai peur, Mais Dieu est là quel bonheur  !

Le combat des chefs c’est fait ! Dieu a montré qui il est. Baal et ses homm’ ont perdus, le Roi Achab a tout vu. Elie dit : « va donc manger J’entends la pluie arriver. »   La pluie vient ? Mais ça c’est bien ! La sécheresse prendra donc fin ! Le Roi s’en va de ce pas, et va prendre son repas. Elie part vers la montagne, son serviteur l’accompagne.  « Montons sur le mont Carmel – Montons sur le mont Carmel. Notre Dieu est éternel – Notre Dieu est éternel ! » « Il va faire tomber la pluie - il va faire tomber la pluie, Il fait toujours ce qu’il dit – il fait toujours ce qu’il dit ! » Ils arrivent donc tout en haut : Pas de pluie, il fait très beau ! Elie se met à genoux : « Mon Dieu, mon Dieu, aide-nous ! » « Serviteur, va voir la mer y a-t’il de la pluie dans l’air ? » « Pas de pluie pas un nuage. Quelle beauté, quel paysage ! » Et Elie l’envoie encore, encore encore et encore. La septième fois, tiens-toi bien, Il voit un nuage au loin… « Serviteur, va chez le Roi et dis-lui : rentre et dépêche-toi ! La pluie commence à tomber, la tempête va arriver. » Notre ami est du départ, Il court vite devant le char ! Dieu lui donne de l’énergie. Qui est premier ? C’est Elie ! Les gouttes tombent en quantité, oui la pluie est arrivée. Il n’y a qu’un seul Dieu vivant, Achab le sait maintenant !

Le Combat des chefs Le Mont Carmel en direct Ici ça va péter sec Le roi Achab est fâché Elie est déterminé « Dieu ou Baal fait donc ton choix Moi je propose un combat Chacun prépare un autel Le feu doit tomber du ciel » Le combat des chefs commence Baal en premier, quelle ambiance ! « Baal Baal, montre-toi Nous avons besoin de toi » J’entends Elie se moquer : « Votre dieu est occupé ?» « Baal, Baal, répond nous “ Et ils dansent comme des fous Elie dit : « criez plus fort elie gros plan C’est certain, il dort encore » Rien ne se passe, rien n’y fait, Pas de feu, Baal est muet Elie se met au travail, Son autel est très spécial Douze pierres, du bois un taureau, Et puis beaucoup beaucoup d’eau Mais il a dû se tromper Plus rien ne saura brûler ! « Toi mon Dieu Tu es vivant Fais tout brûler maintenant ! Le feu tomb’soudain du ciel Tout le peuple s’émerveille « Elie, nous avons compris Ton Dieu vit et il agit ! »

Voilà Elie en chemin, il a soif et il a faim ! « Mon Dieu j’ai besoin de toi Peux-tu prendre soin de moi ? » Car sans pluie pas de moisson Et sans eau pas de boisson Dieu dit « Je ne t’oublie pas. Va vite jusqu’à Sarepta » Elie est obéissant et y va tout simplement. Il arrive et que voilà ? Une femme ramassant du bois « S’il te plaît va me chercher De quoi boire et à manger. » « Mais mon fils a aussi faim, bientôt nous n’aurons plus rien ! Un peu de farin’, ça oui… Quelques gouttes d’huile aussi Juste assez pour un seul pain. Après ce sera la fin « N’aie pas peur » lui dit Elie, Dieu nous aider, Il l’a promit. Fait d’abord un pain pour moi, le prochain sera pour toi. » La femme part pour cuisiner. Incroyable, elle en a assez ! De la farine sans arrêt... et de l’huile ! Tout est parfait. Elie peut rester chez eux. C’était dans le plan de Dieu, ils ont assez à manger, et ça pendant des années !

James le corbeau, toujours prêt ! Je suis un agent secret… Top ! Mission à accomplir : suivre Elie et le servir. Il vient d’expliquer au roi « Plus de pluie à cause de toi. » Alors Achab est fâché. Elie part vite se cacher. Dieu l’envoie près d’un ruisseau comm’ ça il a un peu d’eau. J’organise la livraison, Dieu me donne les instructions ! De la viande et du pain : Non non Elie, pas de vin ! Dieu s’occupe de son enfant : Oui Elie est très content ! Mais sans pluie, il n’y a pas d’eau et sans eau plus de ruisseau. Dieu conduit Elie plus loin, ma mission touche à sa fin.

Affichage des 24 résultats